4 novembre 2007

Ôtages?

Alors Sarkozy a remis les habits de Jack Bauer (ou bien ceux de Cécilia, mais ceux de Bauer risquent d'être plutôt à sa taille - Keiffer Sutherland n'est pas très grand), pour aller au Tchad chercher les hôtesses de l'air espagnoles et les journalistes français. Bien sûr, on ne peut qu'être soulagé de voir ces personnes innoncentes sorties d'affaire aussi rapidement. Et si c'était la première fois qu'un Sarkozy aurait effectué une telle mission, je serais bluffé. Sauf que... ce n'est pas la première fois et je ne suis donc pas bluffé, pas plus qu'une partie grandissante, petit à petit, de l'opinion.

Passée l'émotion des retrouvailles, il faudra poser à nouveau la question de des contreparties. Notre Très Grand Homme sera un peu plus tranquil cette fois, car il n'aura pas à se présenter devant une commission d'enquête de l'Assemblée, ouf!, à la différence de son ex-épouse. Lisez le billet de Luc Mandret pour avoir des idées de ce à quoi pourraient ressembler ces éventuelles contreparties. L'histoire risque d'être plus difficile à démêler cette fois, en l'absence d'un fils de dictateur bavard pour nous raconter les dessous de l'histoire. Mais justement dans ce brouillard, même s'il n'y avait pas de contrepartie du tout, même si Itno a lâché ces personnes juste pour être sympa avec la France, ce qui n'est pas tout à fait impossible, un doute planera au-dessus de cette affaire. Nous savons que le TGH n'est pas toujours irreprochable dans ces négotiations, alors qu'il faudrait l'être, justement.

Supposons, simple hypothèse pour l'instant, que Sarkozy ait bradé quelque chose au Tchad en échange de la libération des sept détenus. Ce ne serait qu'un exemple de plus de ces moments où, comme le dit très justement Raphaël Anglade, le Président "se couche". Mais Sarkozy ne lâche pas quelque chose d'important (une centrale nucléaire encore, des armes, une position diplomatique...) pour la France, mais pour sa propre position médiatique. C'est la République au service de la carrière politique et le trajet médiatique d'un seul homme. Mais ce sont tous les citoyens, toute la France, qui paient le prix. Tous ôtages de notre Président?

7 commentaires:

Homer a dit…

Va vraiment falloir hurler notre ras le bol, parce que la république française part en couille aux yeux du monde entier !

Alain a dit…

certains au thad se plaigent de pressions exercées .....
on peut voir les choses d'une manière plus rigolotte ... Puisque ce président s'occupe de tout je suggère que chacun d'entre nous appelle l'Elysée quand nous avons un probème .."J'ai ma baignoire qui fuit... allo Sarkozy ?" " Envie du dernier Van Damme en DVD ...allo Sarko ? " " t'as pas 100 balles sur tes 140% d'augmentation " " je supporte plus ma femme dis moi nico chéri que dois je faire ? "
Sarko un supermarche qui va du debouche chiotte au complet veston de l'homme providentiel

Damien B a dit…

Pour la contrepartie, je ne suis pas sûr que ce soit la peine de chercher bien loin : le président Tchadien ne doit son poste qu'au soutient de la France face aux rebelles du pays.

Des journalistes prisonniers en échange d'une garantie de protection militaire, je pense que le deal n'est pas mauvais pour Idriss Déby.

Surtout que celui ci devait être inquiet par l'arrivée de Sarkozy au pouvoir car celui-ci annonçait vouloir être en rupture avec la politique africaine de Chirac. Quelque part, il a réussi à forcer la main à Sarko.

omelette16oeufs a dit…

homer,

Oui, hurlons!

alain,

;-)

damien,

Oui, c'est ça. Pour un coup de pub, alors qu'il a des problèmes de com' (divorce, grèves, Fillon, etc.), Sarkozy nous aligne avec un dictateur. Bravo!

Damien B a dit…

L'alignement avec des dictateurs est malheureusement un grand classique des président français, de tout bord et de tout temps. Surtout que c'est en général la France qui les a mis en place...

On critique souvent (à juste titre) la politique étrangère des USA, mais c'est un peu oublier que la France a une politique étrangère en Afrique souvent bien plus puante encore.

omelette16oeufs a dit…

Pas de rupture dans ce domaine, donc. Tout est bon pour pouvoir se représenter comme sauveur des innocents.

filaplomb a dit…

Et quoi ? T'es jaloux parce que tu paies l'avion et que tu ne peux pas aller au Tchad ? :-))

Plus sérieusement, on sort du Grenelle de l'environnement et l'autre il faut deux fois le tour du monde chaque semaine avec son avion présidentiel à moitié vide ! De qui se moque-t-on ?
:-))