17 septembre 2008

Interruption

Promis, je reviens. La vie non-virtuelle m'a pas mal bousculé sur plusieurs niveaux ces derniers temps, et ce blog a été l'une des victimes collatéraux. Disons que, avec la liberté extrême d'expression individuelle que les blogs nous fournissent, il y a aussi la liberté de se taire de temps en temps. Sauf que celle-là, il ne faut pas en abuser.

Alors ça y est, j'ai commencé un billet. Un vrai, pas comme celui-ci. Après une absence, le premier billet est toujours le plus difficile, en général parce qu'on a trop de choses à dire en même temps.

Tant pis. J'interromps l'interruption. Il y a trop de choses à écrire. A bientôt.

6 commentaires:

Gaël a dit…

à bientôt alors !

j'espère que les bousculades dans ta vraie vie n'étaient pas des choses désagréables

Nicolas a dit…

Au boulot, bordel !

Monsieur Poireau a dit…

Si je m'arrête quelques temps, c'est le rythme d'écriture qui est difficile de reprendre. Là où auparavant, cela pouvait présenter quelques facilités, grâce à la pratique sans doute, cela est coûteux d'efforts quand je m'y remets...
Bon courage !
:-)

superpado a dit…

Bon, je range mes banderolles!

omelette16oeufs a dit…

gaël,

I will survive.

nicolas,

Oui chef!

monsieur poireau,

Chez moi ça prend des proportions maladives parfois.

superpado,

Parfois il suffit de menacer.

Circé a dit…

C'est que je commençais à m'ennuyer ferme moi.
Bon retour dans le monde virtuel quant à l'autre, et bien ...