6 avril 2012

Épuisé

Le programme du Très Grand Homme (TGH) est très petit. Presque rien. "Un programme de Secretaire d'État", dit jegoun. Je laisse aux autres le soin de le démonter point par point, pour m'émerveiller sur le bide médiatique, le ratage communicationnel. À force d'envoyer NKM dire que Hollande n'avait pas de programme, Sarkozy s'est laissé pièger. Je croyais qu'il allait carrément se passer de programme, et c'est sûrement ce qu'il aurait dû faire. Sarkozy peut jouer le cancre sur autant de thèmes qu'il veut, mais malgré son aplomb habituel, je ne vois mal expliquer que, comme il n'a pas fait l'ENA, qu'il n'a pas appris à faire des trucs aussi futiles et intellos comme un programme, si il arrivait qu'on se moque de lui dans un débat par exemple.

Son programme serait victime de la crise. À part faire moins, on ne peut rien faire. Paraît-il. François Hollande a raison : "le programme, c'est le bilan en pire". Sarkozy a tellement donné depuis cinq ans, que ça devrait suffire pour dix. Il a omis son projet de passer encore plus de temps au Cap Nègre. Avec l'aide des électeurs, cela va peut-être devenir possible. J'espère juste qu'il aura des connexions facile pour faire le trajet à Bordeaux assez souvent, pour voir le gentil juge.

(Il n'y a rien non plus sur la viande halal. Les Français vont être déçus, puisque c'était leur souci principal il n'y a pas si longtemps.)

Bref, il ne reste plus rien dans le moteur. Plus d'idées, plus rien, et plus de marge de manoeuvre. Déjà que les caisses étaient vides en 2007. Toute cette action, cinq années de gesticulations, de bruit, de surexposition, pour aboutir à… rien. Pas de perspective, même bidon. Rien. Enfin si : le permis et les retraites une semaine plus tôt.

3 commentaires:

corto74 a dit…

même la racaille est épuisée pour écrire un si peu objectif bilet

Omelette Seizeoeufs a dit…

Parce que mes autres billets paraissent objectifs, même pour un sarkozyste endoctriné ?

Anonyme a dit…

Demandez le programme, demandez le programme...
jusqu'au 6 mai au plus tard !