24 septembre 2012

Navire

C'est rare que je mette des images ici, mais celle-ci me plaît bien.

Le pétrolier, c'est le Seawise Giant ou Knock Nevis, l'un des plus gros bateaux jamais construits. Il déplaçait plus de 600.000 tonnes et pouvait contenir 550.000 tonnes de brut. Pointé vers le ciel, il aurait dépassé l'Empire State Building. Il était tellement gros qu'il ne pouvait pas passer la Manche.

Lancé à sa vitesse maximale, il fallait presque 9 kilomètres pour l'arrêter. Pour faire demi-tour, il faisait une boucle de 3 kilomètres.

Une campagne présidentielle va vite. Marketing événementiel. Après, l'État, c'est du lourd. Changer de cap n'est pas facile. Encore faut-il en avoir envie, avoir une idée claire de la nouvelle direction une fois qu'on aurait pris son courage à deux mains pour donner un coup de gouvernail.

Tout cela semble manquer pour l'instant. Dans un prochain billet qui est déjà en chantier, j'essaierai de mettre un point ou deux sur certains des "i". En version 140 caractères (environ), je dirai seulement que ce n'est pas la personalité ou la compétence de Hollande qui est en cause, mais une dérive de la gauche bien au-delà d'un seul bonhomme.

8 commentaires:

Nicolas du Comptoir de la Comète a dit…

Pourquoi changer de cap ? Une trajectoire doit être prévue.

Omelette Seizeoeufs a dit…

Je crois que j'ai embrouillé mes métaphores. L'idée,c 'est que l'Etat est lourd et un président hérite de tout un passé qui n'est pas au premier plan pendant la campagne.

Le changement ne pouvait pas être maintenant, ou du moins les conséquences du changement.

Nicolas du Comptoir de la Comète a dit…

Ah ! Dans ce cas...

Omelette Seizeoeufs a dit…

Mais je pense qu'en plus que le nouveau cap, ce n'est pas si nouveau... voilà l'autre problème.

Je vais essayer d'expliquer tout ça dans le prochaine billet. Dur de remettre la machine en marche.

Juan Sarkofrance a dit…

il faut se laisser du temps au temps. prends le temps de plusieurs billets.

Omelette Seizeoeufs a dit…

Oui, Juan. Il me faut 2 ou 3 juste pour me râcler la gorge...

Nicolas du Comptoir de la Comète a dit…

Oui, mais n'en fais pas plus que moi, quand même.

Omelette Seizeoeufs a dit…

Nicolas,

Je peux te rassurer sur ce point.