26 février 2008

Vive la transparence!... pauvres cons

C'est normal que François Fillon soit si populaire, c'est parce qu'il est hyper drôle. Voici donc que l'affaire du "casse toi pauvre con" lui donne l'occasion de briller à nouveau:

«Le président de la République, c'est un homme. Ce qui compte, c'est aussi la façon dont on réagit, c'est la transparence. Il n' y a pas d'hypocrisie», a déclaré le Premier ministre.

"Pauvre con", c'est la transparence. J'adore la transparence, vive la transparence. Car, voyez-vous, au temps de Mitterrand ou même de Chirac, le Président aurait pensé "pauvre con" mais n'aurait rien dit. Aujourd'hui, grâce à la droite décomplexifiée, quand on pense "pauvre con", on le dit, et la République est sauvée, le pouvoir d'achat augmente et les petits n'enfants sont sauvés des prédateurs.

Mais parfois les comiques amateurs peuvent rivaliser avec les pros. Prenez l'exemple de Michel Barnier qui pourrait, à première vue, sembler un peu sec :

Même le très pudique Michel Barnier (Agriculture) ne trouve rien à redire à cet échange «d'homme à homme» : le Président prouve qu' il est «spontané» et «assez moderne dans son comportement».

Pour « spontané », on est plutôt d'accord. Mais « assez moderne » ? Vive la modernité! Bientôt tout le monde pourra s'insulter librement, c'est l'avenir radieux qui nous attend.

Et je ne parle pas de Karoutchi qui, plus énervé et manquant encore plus de self-control que son maître, aurait carrément tapé :

Dans la même situation, Karoutchi, lui, confie qu'il aurait sans doute «mis une baffe» à son agresseur.

Bravo, Rocky!

Tout cela est encore plus drôle de la part d'un Président qui, quelques jours plus tôt, appelait à introduire l'enseignement de la "civilité" et la "politesse" à l'école primaire. J'imagine tout de suite : "Bonjour Maîtresse ! Pauvre conne!"

On peut regretter qu'un épisode si peu important devienne un événement majeur dans ce quinquennat. Mais jamais je ne regretterai les efforts déployés par les sarkozystes pour montrer comment ce dérapage est parfaitement cohérent avec la pensée politique du Très Grand Homme (TGH).

5 commentaires:

Nicolas a dit…

C'est con de perdre les pédales !

omelette16oeufs a dit…

Il les perd tout le temps... mais en toute transparence, c'est génial!

massi13 a dit…

ça va etre sympa quand il va rencontrer la reine d'angleterre, surtout que le protocole veut qu'on ne la touche pas... imaginez le dialogue !

omelette16oeufs a dit…

massi13,

C'est NS qui se prend la baffe, à ce moment là! Pas facile de rendre Elizabeth II transparente.

Homer a dit…

C'est pas lui qui disait à Ségolène Roayal de garder son sang-froid,en toute circonstance, pendant LE débat? Entre les réponses au marin qui le huait et ce monsieur clairvoyant qui ne l'aime pas, Nicolas Sarkozy est un réel exemple de respect et de bonne conduite...