9 avril 2008

Chamailleries

Il y a quelque chose comme une idée reçue selon laquelle c'est à gauche, et surtout au PS, qu'on se chamaille le plus. Heureusement que la droite est là pour nous remettre les pendules à l'heure! En réalité, on se chamaille partout. La politique, c'est peut-être finalement une énorme chamaillerie. La chamaillerie est peut-être même la méthode de tout progrès et de toute régression en politique. Oui, je parlais de la droite, voici ce que dit une Secretaire d'Etat à propos de ses amis :

"J'appelle chacun à prendre ses responsabilités, répond-elle [Nathalie Kosciusko-Morizet] à ceux qui l'ont mise en cause. Il y a un concours de lâcheté et d'inélégance entre Jean-François Copé, qui essaie de détourner l'attention pour masquer ses propres difficultés au sein du groupe, et Jean-Louis Borloo, qui se contente d'assurer le minimum. Si le travail de préparation préalable avait été fait dans le groupe, cela ne se serait pas produit. Ce n'est pas normal qu'il y ait eu si peu de députés de la majorité en séance. Manifestement, Copé n'arrive pas à tenir le groupe. Quant à Jean-Louis [Borloo], j'attends avec impatience qu'il vienne exprimer la parole unique du gouvernement dans l'Hémicycle. Quand il veut, il vient."

Ca remonte le moral, non?

5 commentaires:

Nicolas a dit…

Elle compte garder son poste longtemps ?

omelette16oeufs a dit…

Taper sur Copé et Borloo n'est peut-être pas si risqué que ça. Elle préférerait sans doute le poste de qqn d'autre.

Anonyme a dit…

David75
Elle parle plus vite qu'elle ne réfléchie.

Gaël a dit…

Il paraît qu'on lui a proposé une vice-présidence à l'UMP suite à cette ruade...

omelette16oeufs a dit…

Gaël,

Hah! Du coup les gens ont peur d'elle? Tant mieux.