29 mai 2012

Zemmour viré : souvenez-vous de PPDA ?

 

Eric Zemmour ne pourra plus vendre ses petites doses de haine réactionnaire sur RTL. Heureusement pour la liberté d'expression, il ne lui manquera pas d'autres surfaces de vente. En général, je n'aime pas les mesures qui suppriment la parole à qui que ce soit. En revanche, si RTL estime que la nostalgie du petit blanc dans la moulinette de la provocation-spectacle ne genère plus le buzz recherché, c'est peut-être un signe du temps malgré tout positif.

Naturellement, la droite court à sa défense, ce martyr sacrifié sur l'autel de la bien-pensance. Quant aux blogueurs républicains (ceux qui ont décidé que tout ce qui est contre la gauche va dans le sens des valeurs républicaines), Zemmour, qui ne faisait que tâcler Taubira, était : "une indispensable bouffée d’air frais" et ils se demandent comment l'intolérance va continuer à s'exprimer.

(Vous pensez peut-être que j'exaggère avec "l'intolérance" ? Citons : "’il y a deux choses que nos médias de gauche ne supportent pas : l’intolérance, et ceux qui ne pensent pas comme eux." Qui défendra l'intolérance maintenant que Zemmour ? Quelle tristesse…)

Avant de s'indigner contre la pensée unique angélique et droits-de-lhommiste que le PS est en train d'imposer par la force, il peut être bon de revenir un peu en arrière pour voir dans quels combats l'ancien Président s'engageait avec la presse.

 

Souvenez-vous donc de Patrick Poivre d'Arvor ? Certes, ce n'était pas un dangereux gauchiste qui aurait oser s'attaquer à une institution comme l'intolérance. Il a quand même était débarqué, lui aussi, de sa chaîne pour avoir… attention : âmes républicaines sensibles, préparez vous mouchoirs, voire vos défibrillateurs… oui : il a dit que le Président de la République était "comme un petit garçon". Vous imaginez ?

Devant pareille provocation, François Hollande aurait aussitôt jeté le coupable sous le premier char soviétique venu, alors que, nous dit-on, Sarkozy le magnanime a attendu presque un an pour faire débarquer, malgré les hypocrites excuses de ce journaliste de pacotille :

Poivre d’Arvor envoie même un petit mot au président de la République. Il l’écrit au dos d’un signet coloré – dont il montre un autre exemplaire – illustré du Petit Prince et avec cette citation de SaintExupéry : « Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. » Et n’obtient aucune réponse."

S'il pensait qu'il allait s'en tirer avec le Petit prince. C'est même pire ! (Notez que ZeRedac compare Zemmour lui-même à un petit garçon. Comme quoi…)

Il paraît qu'il y avait d'autres griefs, moins violents mais plus graves encore. Le Point explique en détail :

  • "Selon les proches de PPDA, le candidat Sarkozy trouvait Poivre trop "royaliste" à son goût."
  • "Le chef de l'État aurait également noté que le journal de TF1 ne couvrait pas assez ses déplacements."
  • "Enfin, le chef de l'État n'aurait pas bien vécu le black-out imposé par Patrick Poivre d'Arvor sur "l'actualité heureuse" du Président. Pas d'images des vacances de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni à Louxor, en Égypte (Noël 2007). Rien sur le week-end en Jordanie où le président et Carla Bruni visitent le site de Petra (le 5 janvier). Et rien non plus lors de la semi-officialisation du couple, à l'occasion d'un week-end à Euro Disney, le 15 décembre 2007, où Nicolas Sarkozy et sa conquête se laissent photographier."

PPDA l'a bien cherché, on peut dire.

 

À côté de ces agissements qui ont failli faire plier la République, ou pire, je comprends que la droite trouve léger de virer Zemmour pour des petites remarques haineuses, qui ne font de mal à personne. (Sauf les femmes, les Arabes, les noirs, les habitants des banlieues…)

9 commentaires:

Rosa Elle a dit…

C'est clair, 100% d'accord avec toi sur ces mythomanes révisionnistes nationalistes racistes rétrogrades...
Pour moi, on a censuré Dieudonné et Soral pour moins que ça.
Et je ne suis pas d'accord avec tout ce que ces deux compères ont raconté, loin s'en faut, comme défendre Roger Garaudy. Il n'y a eu personne dans la gauche même altermondialistes pour les ériger en guévaristes de la Liberté d'Expression...
Alors qu'ils nous foutent la paix et arrêtent de se ridiculiser, quoi que...
Moi, sincèrement, si Zemmour avait été encadré, car lui, c'est comme les loyers, chez lui, c'était exponentiel...à priori, il aurait pu s'exprimer...sur Itélé, il a Doménach qui le surveille, par exemple.
Désolée pour ma franchise mais je reviens de chez Jegoun et suis d'humeur spartakiste...
Avec leurs conneries, on va finir par être obligés de plaindre tous les nazis de Nuremberg...
Enfin, ton billet fait du bien:)
Amitiés
PS: j'ai trouvé récemment deux façons de combattre les islamophobes, à suivre...

Omelette Seizeoeufs a dit…

Concrètement, Zemmour, on s'en fout. A la rigueur, il est pratique parce que pathétique. Ce qui est inacceptable c'est d'en faire un martyr, que ce soit à la "bienpensance" ou à une toute puissance hollandaise imaginaire.

De toute façon, ce n'est pas la fin de Zemmour, et même sans Zemmour il y aurait d'autres Zemmour pour le remplacer.

A bientôt donc pour les recettes anti-islamophobie !

Rosa Elle a dit…

avec plaisir!
Cela prendra du temps pour la rédaction

PIERROT13 a dit…

Zemmour s'en va. Tant mieux.C'est un être falot au regard de faux-cul.
Il ose parler de "bien-pensance", de "pensée unique", mais qui est il pour nous dire ce qu'il faut penser et comment ?
Perso, il y a fort longtempos que j'ai débarassé mon univers de ce type de personne à la cervelle étriquée.

Bien sûr que sans Zemmour, il y en aura d'autres, malheureusement.
A nous d'affirmer notre liberté de penser et de discuter avec qui nous voulons. Peu importe, du moment que la rencontre est enrichissante.

Des sbires de cet acabit me gonflent, alors bon vent et l'athmosphère s'allègera.

Omelette Seizeoeufs a dit…

@Pierrot13 : de toute façon, il ne s'en va pas, juste de RTL. En n'a pas fini d'avoir l'occasion de l'entendre, ou pas. C'est juste le statut de martyr - statut dont il essaiera de tirer le plus de profit possible - que je trouve usurpé et inacceptable.

Raphaelle a dit…

Bonjour,
Pourriez-vous me communiquer une adresse mail? Je voudrais vous inviter à participer à un débat en ligne sur Eric Zemmour.
http://www.newsring.fr/medias-tech/927-eric-zemmour-va-t-il-trop-loin/reperes
Merci !

Rosa Elle a dit…

Voilà mon petit dernier:
Il a déjà fait du mal dans la moisisphère ( voir le commentaire de notre cher DG)
http://spartakiste.blogspot.fr/2012/05/le-racisme-aux-sources4-manipules-par.html

Quelques pistes efficaces en fin d'article

lebienpensant a dit…

En étant débarqué de chez Ruquier, Zemmour a eu droit à sa propre émission avec Naulleau. Peut être qu'il fera le même coup...
Et croire que c'est un complot de François Hollande, comment dire...
En tout cas, on n'a pas fini de l'entendre.

Omelette Seizeoeufs a dit…

On crie toujours à la censure, alors que la censure c'est quand on ne peut parler nulle part. Je suis sûr que Zemmour est très content d'avoir remis à jour son statut de martyr.