7 novembre 2008

Sur l'abstention des militants PS

Très brièvement... Dans son billet sur le vote des militants, Nicolas soulignait le fait que seulement 55% des militants s'étaient exprimés, ce qui a l'air d'être un score bien tristounet. Et Nicolas peut ainsi dire :

on se retrouve avec 85% des membres d'un parti politique qui n'ont pas soutenu la ligne maintenant présentée comme majoritaire !

Je ne vais pas prétendre être un expert sur le fonctionnement interne du PS, mais je viens de tomber sur ce Tchatte au Monde où le journaliste interrogé explique :

Lors du congrès du Mans, le taux de participation était bien supérieur puisqu'il était de l'ordre de 80 %. Toutefois, il faut prendre en considération le fait que ce taux de 55 % se rapporte aux membres du PS qui avaient la possibilité de reprendre leur carte au dernier moment. Or, parmi cette population, on compte un grand nombre d'anciens adhérents à 20 euros qui, pour certains d'entre eux, n'ont fait que passer et qui se sont depuis longtemps déjà éloignés du PS. Il faut donc relativiser ce taux de 55 %, mais il ne faut pas non plus le passer par pertes et profits. D'ailleurs, tous les dirigeants du PS considèrent que c'est un niveau de participation qui est préoccupant et qui est le signe d'un malaise des socialistes.

Les 55% correspondent donc à l'ensemble des votants possibles, y compris ceux qui ont laissé tomber définitivement le PS et n'auraient jamais voté de toute façon, surtout ceux qui étaient entrés à 20 euros et qui n'ont pas envie de règler la cotisation bien plus salée qui les attendait.

Il faut donc relativiser, et relativiser la relativisation.

11 commentaires:

Nicolas a dit…

Je relativise la relativisation de la relativisation... Ces gens étaient bien membres du parti suite à un élan quelconque...

Donc les 55% concernent les membres d'il y a un an. Donc c'est un score dérisoire...

Gaël a dit…

argh oui mais donc la participation est de combien alors ? c'est vachement dur de savoir combien de militant(e)s à 20 € n'ont pas non plus repris leur carte parce que ça les gonflait... Marc nous parlait de jeunes MJS dans le Nord qui avaient un peu honte de leur militantisme, alors des gens qui avaient pris une carte à 20 €

mais bon tu as raison, relativisons

Gaël a dit…

oups

omelette16oeufs a dit…

nicolas,

C'est un moment de baisse du nombre des militants, pour des raisons qui n'ont rien à voir avec ce vote en particulier.

gaël,

Je ne sais pas combien ça coûte. Il nous faudrait un militant pour dire. Qqn sur Mediapart parlait de débourser 150 €, mais je ne sais pas si c'était pour une année ou plus.

jon a dit…

Le malaise est là c'est sûr. Et explique sûrement en partie la faible, mais pas ridicule, participation. C'est effectivement une mauvais signe démocratique à considérer absolument.

Mais comme la motion E était à mon sens la plus à même de redonner ce souffle socialiste, revisité et séduisant pour la France, je suis enthousiasmé par cette belle victoire électorale.

De là à parler de score "dérisoire". Il ne faut pas non plus oublier que nous sortons au PS de quelques années d'immobilisme et conservatisme entretenus, forcément démobilisateur pour les militants. Et que notre motion, envers et contre tout, a tout de même nettement dominé les autres.

J'ai donc raisonnablement espoir dans l'avenir.

Au boulot bientôt !
Que va nous réserver le congrès ?

annnieday a dit…

Je ne prendrai que l'exemple de ce que je connais, c'est à dire ma section.
192 inscrits, 65 à jour de leur cotisation, 54 votants.
Il est bon de rappeler qu'avec le vote de la déclaration de principes les règles ont été changées au printemps dernier (seuls sont pris en compte les adhérents autorisés à voter parce qu'à jour de leurs cotisations alors qu'avant on prenait en considération les inscrits théoriques)

Anonyme a dit…

Dans l'exemple d'Annieday (192 inscrits, 65 à jour de leur cotisation, 54 votants) il y a 11 abstentions (17%) par rapport aux cotisants 2008 et 138 "non-votants" (71,8%) par rapport aux cotisants 2007.
Est-ce le second chiffre ou le premier que l'on prend quand on annonce 45% d'abstention ?

Ce qui est de toute façon préoccupant pour le PS c'est cette chute du nombre de militants. Bien sûr qu'après l'échec à la présidentielle l'espoir et l'embellis sont retombés.
Il faut en effet une belle dose d'abnégation pour s'encarter. Pour un parti qui prétend représenter le classes populaires, cette sélection des militants par l'argent est une ineptie.

pas perdus a dit…

l'abstention, on peut tenter de la relativiser, mais il n'empêche que ça indique un malaise interne.

Franchement, se focaliser sur les militants à 20 euros... vore même les dénigrer...

Le PS n'est tout simplement plus représentatif du corps social... et il n'attire plus probablement que les carrièristes et les naïfs.

omelette16oeufs a dit…

pasperdus,

Je ne voulais surtout pas minimiser l'importance des militants à 20 euros. Il me semble que le PS gagnerait à rendre le plus facile possible l'adhésion.

Il serait intéressant de trouver un autre test de fidélité que l'argent, une autre manière de prouver sa ferveur socialiste.

Kamizole a dit…

Je n'ai pas voté, j'étais en vacances (j'en avais bien trop besoin pour y renoncer et mes dates ont correspondu aux meilleurs tarifs du TGV, moyennant quoi je pourrais sans doute repartir en janvier).

Je voterai jeudi (et vendredi ?) et à cette occasion je réglerai ma cotisation (à la bourre, j'ai eu pas mal de problèmes de fric depuis le début de l'année).

Il a toujours fallu être à jour de cotisation pour voter, motions de congrès ou candidats aux diverses élections, nationales ou locales.

La cotisation est actuellement de 53 €. Je ne sais plus où j'ai lu dernièrement ni qui l'a dit (mais un haut responsable du PS en tout cas) qu'elle était proportionnelle aux revenus... Absolument faux ! tout le monde à la même enseigne.

Samedi on saura (enfin !) qui sera 1ère secrétaire du PS

Internet Betting Poker a dit…

Your idea is briiant