22 mars 2008

Les UMPélo-traitres

Hier je parlais des signes indiquant que les cadres UMP, dont beaucoup auront désormais beaucoup plus de temps libre qu'il y a une semaine, voulaient à la fois se taper les uns sur les autres, et se faire passer pour des gauchistes soucieux soudain du "social". Là, on voit qu'ils continuent sur leur lancée : vingt députés UMP publient une tribune, non dans Marianne mais dans Les Echos (quand même, histoire de montrer que ce sont des hommes), s'inquiétant d'une absence de justice sociale dans les réformes que prépare notre Très Grand Homme (TGH).

Non, ce n'est pas une faute de frappe. Vous avez bien lu : "justice sociale". Curieux, non?

A l'issue des élections municipales, nous voulons et nous devons poursuivre les réformes, même les plus difficiles. Mais nous savons qu'elles ne seront acceptées et soutenues par les Français que si elles sont marquées du sceau de la justice.

Ce ne sont pas des nouveaux Ché, quand même. Ils restent persuadés de la nécessité des magnifiques réformes qui nous attendent :

Nous soutenons la volonté de réforme du gouvernement, mais nous restons très vigilants vis-à-vis du contenu des réformes, qui ne peuvent se faire sans esprit de justice.

Mais ils sont vigilants. Ca me rappelle quelque chose.

Bref, ces vingt signataires de l'appel des Echos profitent de la faiblesse de Sarkozy pour en faire leur fusible. Ils soutiennent les réformes, mais ne veulent pas subir les conséquences sociales. Si jamais les réformes devaient mal passer auprès des électeurs, nos vingt signataires pourront dire : "on vous avait pourtant prévenus". Et si au contraire ça se passe bien, ils clameront "vive la réforme". En tout cas, la zizanie à droite n'est pas loin. Je le sens.

3 commentaires:

Nicolas a dit…

Les néo-vigilants ont des blogs ?

Didier B a dit…

Apparemment, nous avons fait notre billet sur le même thème.

Celui des traitres. :-)

Monsieur Poireau a dit…

il est évident que Sarkozy, à l'intérieur de l'UMP est en train de perdre la main.
Est ce que ça a à voir avec le départ de son ex ?
:-)