29 mai 2008

Simple question sur Hollande et le Congrès

François Hollande lance une sorte de mini-offensive, avec, à son tour, 10 questions. Je reviendrai sur cette mode dans un autre billet, j'espère, ainsi que sur les questions elles-mêmes. Lisez le billet de Marc Vasseur à ce propos.

Ce qui a attiré mon attention, c'est ce petit détail :

Il [Hollande] plaide également pour que se dégage une majorité dès le dépôt des motions en septembre prochain, c'est-à-dire deux mois avant la tenue du congrès de Reims.

J'ai du mal avec le fonctionnement interne du PS, et surtout avec le rôle des motions. Alors j'aimerais qu'on m'explique la signification de cette idée d'une majorité décidée avant le congrès. Est-ce une nouvelle manière, en plus d'éviter le spectacle d'un congrès pas très serein, de minimiser le jeu de la démocratie interne au Parti ?

C'est une simple question. Enfin, une question et un soupçon.

15 commentaires:

superpado a dit…

Tiens, on a tilté sur la même chose.
En lisant (et relisant) ce paragraphe je me disais "c'est marrant on dirait que pour lui le congrès et le vote des militants c'est annexe.
Cette fameuse majorité qu'il appelle de ses voeux 2 mois avant le congrés elle doit se déclarer ou? Dans les colonnes du Monde? Et c'est qui qui compte les voix, les journalistes?
Bon, en même temps c'est peut être sa manière à lui d'obtenir un congrés utile et serein, il désigne la "majorité" et comme ça on évite de s'affronter, allez, je lui envoie un mail pour lui dire de rester, de toutes façon je trouve que Reims c'est bien trop loin pour moi.

Kévin a dit…

D'après Hollande (pour l'instant il a pas tort), ni Royal, ni Delanoe ne peuvent obtenir de majorité sur leur nom au sein du PS. Il a déja menacé de présenter une motion qui viendrait jouer l'arbitre. Il veut forcer tous les sociaux democrates( sego, delanoe, mosco..) à se réunir et à choisir un premier secretaire assez conciliant afin de permettre à Hollande de se présenter en 2012.

omelette16oeufs a dit…

superpado,

Oui, c'est louche...

kévin,

Hollande en 2012... ça fait un peu peur. D'après ton analyse, ces manoeuvres font le jeu de mosco, comme candidat de compromis entre SR et BD. Ca fait peur aussi.

marc a dit…

après la cité de la peur, le parti de la peur...

omelette16oeufs a dit…

marc,

Oui, c'est gore : tu ouvres une porte et il y a une énorme synthèse molle derrière...

Kévin a dit…

C'est vrai que c'est effrayant, mais ca me semble tout a fait possible. J'ai remarqué que Mosco ne disait aucun mal de Hollande, qu'il s'était émancipé de DSK. C'est le candidat idéal. Un apparatchik comme on les aime au parti.

omelette16oeufs a dit…

kévin,

Si je devais faire un pari, ce serait sur Moscovici. Tiens, faudrait appeler mon bookmaker...

Anonyme a dit…

David75

HOllande en 2012, c'est plus qu'une plaisanterie, c'est à mourrir de rire ...

omelette16oeufs a dit…

david75,

C'est ça qui fait peur!

Anonyme a dit…

Le pauvre F. HOLLANDE rêve...Au dernier congrès (Le Mans - 2005), il y avait déjà 5 motions constituées à partir de 18 "contributions". Avec le surgissement de Royal qui a commencé à dépoussiérer les neurones, les aspirations des quadras,le PS est à un tournant de son histoire. Rien ne sera plus comme avant. Sus au consensus mou !
Pour en savoir plus sur les arcanes du PS (bon courage !) :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20080523.OBS5235/le_congres_du_parti_socialiste.html

Gaël a dit…

marc,

Oui, c'est gore : tu ouvres une porte et il y a une énorme synthèse molle derrière...


ce blog devient enfin culturel (au moins les commentaires) après "la cité de la Peur", le "Blob"

omelette16oeufs a dit…

Heureusement que tu es là, Gaël, pour compléter les références culturelles.

Le Blob? c'est joli comme nom...

Gaël a dit…

grosse synthèse molle dangereuse = le blob, ça me paraissait approprié

Florent a dit…

Ouaip, l'est malheureuse la formule de Hollande, c'est sûr.

On peut penser qu'il raisonne en fonction des équilibres tels qu'il les connaît depuis son accession au poste de 1er sec ; un pôle "radical", minoritaire, et une "majorité d'idées", aux contours un peu lâches, recouvrant pas mal de divergences, mais, disons, globalement social-démocrate (même si le mot est tabou).

Très clairement, en affirmant qu'il espère "qu'il y aura une majorité en septembre", Hollande fait le voeu que, au mieux, tout ce petit monde s'unisse dès septembre -ce qui implique un "effondrement" médiatique de Royal ou Delanoë, et, surtout, qu'on n'assiste pas à une partition en trois (Royal - Delanoë - ceux qui ne veulent pas d'un duel)

Kamizole a dit…

Hollande en 2012 ? Pourquoi pas Jospin ? Plus sérieusement, il me semble la voir se dessiner actuellement... Un seul mot d'ordre "tout sauf Ségolène"... je subodore un rassemblement, Delanoë, DSK (leurs partisans sont déjà plus ou moins sur la même longueur d'ondes) et Aubry. Fabius et d'autres, je ne sais pour l'instant. Mosco ? Ce serait trop drôle... Il a autant de charisme et de sens politique qu'une boîte à chaussures !
Pour ce qui est du vote des militants, je sais par expérience (Valls dans le Val-d'Oise y excella !) que l'on peut très bien ostraciser les représentants d'une motion. Je viens de lire dans les titres du Monde (pas encore épluché) que maintenant Hollande a peur que Ségolène se présentât en dehors du PS en 2012... Peut-être eût-elle mieux fait de conserver son indépendance en 2006-2007... Pour ce que les "zéléfans" lui ont fait subir !