19 septembre 2007

Kouchner: grave

Pas le temps de bloguer sérieusement. Même pas de billet sur Jospin. Mais je ne peux pas laisser passer cet autre drame en train de se dérouler, celui d'un Bernard Kouchner en train d'appliquer la ligne Wolfeboro.

Quand Kouchner dit que l'on doit se préparer à une guerre contre l'Iran, on peut se demander s'il se rend compte de ce qu'il dit. Une fois ce mot prononcé, il est très difficile de le ravaler. Même si Fillon essaye de le ramener dans l'usine à oubli qu'est devenu Matignon. "Guerre" est sur la table.

Et je reste perplexe. Que pensent-ils gagner ainsi? N'ont-ils pas vu l'échec de cette stratégie de menaces puis de guerre en Irak? N'ont-ils pas vu la dégringolade de Tony Blair, très populaire jusqu'à ce qu'il s'associe avec Bush?

C'est très maladroit et c'est très grave. Mais je n'ai pas le temps de faire autre chose ce soir que grogner.

2 commentaires:

valentin1979 a dit…

Est-ce un parfait hasard que ces déclarations polémiques interviennent au moment où la politique de la France apparait au monde comme médiocre ?
Au moins, les français sont pris dans ce débat sur le mot "guerre", très sensible dans un contexte diplomatique ; on les détourne des évènements sociaux et économiques actuels de la France.

omelette16oeufs a dit…

Personnellement, je ne crois pas que les rapports entre l'Elysée et les ministères sont assez bons pour qu'ils puissent s'organiser pour comploter comme ça.

En revanche, l'argument pourrait tenir pour les test ADN : une manière de nous distraire du reste des nouvlles lois sur l'immigration?