10 septembre 2007

Fret (vite fait)

Pendant trois semaines, je risque de poster peu de billets, ayant beaucoup de travail et peu de temps. J'essayerai de poster quelques bribes quand même, histoire de ne pas perdre la main.

Voici une première bribe.

Damien B signalait dans ces Lectures cet article sur le féroutage en France et la situation du frét en général.

Jusqu'à présent je n'ai pas eu l'occasion de parler beaucoup des considérations écologiques (le cadet des soucis de notre Très Grand Homme (TGH)), mais ces histoires de fret me font quand même bondir.

J'ai toujours pensé que c'était une défaillance majeure de la gauche plurielle jospinienne, de n'avoir pas tenté de réhabiliter le fret en France, ce qui aurait pu arranger Voynet et Gayssot simultanément, et arranger la France en général (surtout).

2 commentaires:

Juan a dit…

mille fois d'accord.

quel décalage entre un déplacement au groenland et la fermeture de 262 points de fret chez la sncf...

omelette16oeufs a dit…

Et le pire, c'est que le Groenland est censé distraire notre attention de la fermeture des 262 points de fret...